Les habitudes - Clever Culture
Développement personnel

Bien comprendre nos habitudes pour réussir à mieux les changer12 min read

Nos habitudes sont des comportements acquis par la répétition d’agir ou de penser.

Elles peuvent être bonnes ou mauvaises, conscientes ou inconscientes. Ces dernières nous servent de repères car elles représentent des actions dont la réalisation et les conséquences sont connues.

Il est parfois nécessaire de changer nos habitudes afin de réaliser un objectif ou simplement car les conséquences de ces dernières ne nous conviennent plus. Cela est cependant souvent plus facile à dire qu’à faire.

Dans cet article, nous allons étudier ce que sont réellement nos habitudes afin de déterminer le meilleur processus pour les changer.

Bonne lecture 😉

Nous faisons d’abord nos habitudes, ensuite elles nous font.

John Kessel

Bien comprendre ce qu’est une habitude

Définition

Les habitudes peuvent se classer en deux catégories : les habitudes motrices (avec action) et les habitudes intellectuelles.

Elles représentent des façons d’agir ou de pensée quotidiennes que l’on réalise sans lutter contre sa volonté ou même sans contrôle volontaire. Les habitudes sont acquises par l’apprentissage puis surtout par la répétition.

Avant de développer une nouvelle habitude, il est donc nécessaire de réitérer ses composantes (actions ou pensées) régulièrement et de nombreuses fois.

Marcher, courir, faire du vélo, conduire etc… représentent des habitudes que nous avons dû acquérir.

Pourquoi adopte-t-on des habitudes ?

Selon le chercheur en neuroscience Gerhard Roth, 80% de nos actions sont automatiques, nous les exécutons sans réfléchir. Les habitudes servent à économiser de l’énergie à notre cerveau et à minimiser les risques liés à l’inconnu.

Les habitudes - Clever Culture

Sortir de notre zone de confort et/ou apprendre quelque chose de nouveau nous demandent des efforts. Après la puberté, la malléabilité du cerveau diminue fortement.

Lorsque nous satisfaisons une envie, de la dopamine est libérée dans notre cerveau, ce qui procure une sensation de bien être. Par la suite, ce neurotransmetteur est libéré de plus en plus tôt lorsque l’action est répétée ce qui a pour conséquence de lier certains neurones entre eux. Les habitudes deviennent donc des solutions de facilité pour le cerveau (comme des raccourcis).

De manière biologique, les habitudes sont des informations « enregistrées » dans les ganglions de la base du cortex cérébral. Pour faire un amalgame, ces dernières sont comme des procédures fixes qui ne peuvent plus être supprimées. C’est la raison pour laquelle changer de vieilles habitudes est l’une des choses les plus difficiles à faire.

Pourquoi changer ses habitudes ?

Les mauvaises habitudes

La première raison de vouloir changer certaines habitudes est qu’elles affectent négativement nos vies.

Il y a en premier lieu celles qui ont un impact sur notre santé comme fumer, boire de l’alcool, mal manger etc… Nous avons aujourd’hui la chance d’avoir du recul sur la manière dont certains éléments affectent notre santé. Cette connaissance nous permet d’analyser nos comportements et de les identifier comme bons ou mauvais. Les campagnes de prévention jouent également un rôle important en mettant en avant certains dangers.

Ensuite, il y a certains comportements qui influent sur notre vie sociale ou sur notre bien être comme par exemple le manque de confiance en soi ou la dépendance affective. Peut-on lier notre façon d’être à nos habitudes ?

Notre personnalité est définie par notre tempérament et notre caractère. Le tempérament est quelque chose d’inné, c’est notre héritage biologique. Au contraire, notre caractère est le fruit de notre éducation, de nos expériences et de nos fréquentations. Il correspond à notre héritage culturel. Ce dernier a donc été assimilé par notre cerveau à l’instar d’une habitude.

Les évolutions de la vie

Différents changements dans notre vie ou certaines opportunités nous poussent à nous remettre en question et à sortir de notre zone de confort.

Généralement, il s’agit de projets stimulants et choisis. Parfois, en revanche, nous faisons face à des situations malencontreuses qui nous obligent à modifier notre quotidien.

Le neuf suscite la colère des habitudes.

Jacques Attali

Dans les deux cas, il nous faut opérer un changement dans nos habitudes pour atteindre nos objectifs ou pour mieux vivre une nouvelle situation.

Nos valeurs

Comme expliqué dans l’article Comment trouver sa voie professionnelle : 3 méthodes efficaces, nous avons tous une valeur fondamentale à laquelle nous sommes attachés. Nous pouvons également ajouter à cela des principes auxquels nous croyons et que nous essayons de suivre.

Il est cependant possible que certains éléments de notre vie nous demandent de réaliser des actions contraires à ces valeurs et principes. Par exemple, vous êtes vegan et vous travaillez dans une boucherie (oui c’est volontairement exagéré;).

Afin d’être en accord avec nous même, nous allons alors engager des actions pour modifier notre quotidien. Cela passe également par la création de nouvelles habitudes et parfois par l’abandon d’anciennes.

Comment changer ses habitudes ?

Changer de récompenses

Comme évoqué un peu plus haut, nos habitudes sont des automatismes pris par notre cerveau. Ce dernier nous récompense avec de la dopamine lorsque nous les réalisons.

Abandonner une habitude revient donc à abandonner une récompense, un gain. Pour que cela fonctionne, il faut donc trouver une autre récompense pour combler l’ancienne. Il est ainsi nécessaire de remplacer une habitude par une autre et non essayer de simplement en abandonner une. En procédant ainsi, le risque d’échec sera plus limité.

Cela s’opère en deux étapes. Tout d’abord, avant que la nouvelle habitude en devienne une, il est nécessaire que sa réalisation procure un plaisir afin de rester motivé. Ce plaisir peut prendre plusieurs formes : matériel, sensoriel ou mental. Puis, à force de répétition, sa réalisation deviendra un plaisir automatique (la nature est bien faite).

Clever Culture - Changer ses habitudes

Dans un second temps, il vous faudra réaliser la nouvelle habitude au moment où vous réalisiez l’ancienne. Vous n’aurez ainsi pas la sensation de perdre quelque chose.

Le nouveau plaisir procuré associé à votre motivation de changer une vielle habitude vous aideront à opérer ce processus de changement en douceur.

Un petit exemple

Prenons un petit exemple pour illustrer cela. Imaginons que votre journée de travail commence par un petit rituel : café plus réseaux sociaux. Vingt minutes plus tard, vous commencez à travailler et comme souvent, votre journée devient une course et vous ne savez plus où donner de la tête. Cela vous épuise.

Un jour, sur internet, vous tombez sur un article comme Comment devenir plus productif avec un peu de bon sens et vous décidez de plus vous organiser. Le matin, avec votre café et au lieu d’être passif devant l’écran, vous anticipez et priorisez vos différentes tâches. Vous passez ensuite une journée plus sereine et avec moins de stress. Un mois après, ce fonctionnement est votre nouvelle routine, vous avez changé une vieille habitude par une nouvelle. Vous avez remplacé le plaisir du divertissement par celui de la sérénité.

Une seule habitude à la fois

Changer d’habitude est un processus difficile et qui prend du temps. On retrouve souvent une durée nécessaire de 21 jours pour le réaliser. Ce chiffre est malheureusement faux. En effet, il va dépendre des personnes, de l’état d’esprit associé et également de l’ancienneté et donc du niveau d’ancrage de la vieille habitude (cela peut prendre jusqu’à trois mois).

De plus, les gains ne sont parfois pas perceptibles immédiatement. Par exemple, quelqu’un qui arrête de fumer est plus exposé au manque immédiat et peut perdre de vue tous les bénéfices sur sa santé à long terme. Changer ses habitudes peut donc dépendre uniquement de la motivation. Cet aspect augmente la difficulté car la motivation varie selon notre état d’esprit. Elle peut être par exemple affectée par la fatigue ou par un imprévu désagréable.

Afin d’augmenter ses chances de succès, il est dont important de changer une seule habitude à la fois. En effet, vous pouvez ainsi concentrer vos efforts et votre motivation sur cet objectif.

Dans la même logique, si vous initiez un processus qui engendre plusieurs changements dans votre vie, commencez par les choses les plus simples pour ensuite être mieux armé mentalement pour les changements plus significatifs ou plus douloureux.

Quelques règles élémentaires pour réussir à changer ses habitudes

Changer ses habitudes demande un investissement personnel fort. Voici quelques astuces, pour mettre toutes les chances de votre côté :

Identifier les déclencheurs et les obstacles

Vous avez maintenant compris que les habitudes représentent un processus réalisé automatiquement par notre cerveau. Ces dernières sont provoquées par des déclencheurs.

Par exemple, c’est vendredi soir, vous rentrez enfin chez vous après une longue semaine, vous vous asseyez à table et vous dégustez une bière. Ces éléments temporels associés à l’idée de récompenser la semaine de labeur représentent des déclencheurs.

Si vous souhaitez changer une habitude, il est nécessaire au préalable d’identifier ces différents déclencheurs. Cela vous permettra d’agir pour les éviter au maximum.

Toujours dans le même exemple, imaginons que vous ayez commencé un régime et que vous avez choisi de ne plus boire d’alcool. En conséquence, le vendredi soir, au lieu de rentrer chez vous et de vous asseoir, préférez une petite promenade pour éviter l’envie de déguster une bière.

De la même manière, avant de changer une habitude, essayez d‘identifier les obstacles qui pourraient faire échouer votre projet. Cela peut être quelque chose de tout simple comme s’assurer d’avoir l’équipement adapté à la reprise d’un sport.

Enfin, toujours dans l’objectif d’éviter les obstacles et les déclencheurs, il est important de communiquer à votre entourage les changements que vous voulez effectuer et surtout votre date prévisionnelle. Ces derniers prendront les dispositions nécessaires pour augmenter vos chances de succès et pourront surtout vous encourager. L’exemple typique ici est l’arrêt du tabac. En disant que vous souhaitez arrêter, vos amis ou les membres de votre famille éviteront de fumer en votre présence ou de laisser traîner des paquets de cigarettes.

Le faire pour soi

Tout changement que vous opérez dans votre vie doit venir de vous. Si vous faites quelque chose sous la contrainte, les risques d’échec sont très forts. En effet, vous ne trouverez alors pas la motivation ou une récompense assez conséquente.

Il est bien sur possible d’essayer de changer pour améliorer sa relation avec quelqu’un. Votre moitié peut, par exemple, être sensible à ce que la maison soit en ordre et vous un peu moins. Vous souhaitez lui faire plaisir en portant de l’attention à cela. Votre motivation doit être une amélioration de la relation et non une maison bien rangée.

Ensuite, il est important de consigner vos progrès et de vous féliciter pendant tout le processus de changement. Cela parait peut être tout bête mais cette pratique augmente vos chances de succès.

Les habitudes, ces choses qui tiennent lieu de vérités pour les solitaires.

Bertrand Bergeron

Enfin, soyez indulgent avec vous même. En cas d’entorse, repoussez simplement au lendemain sans vous dévaloriser. Changer ses habitudes peut être un combat de longue haleine et il est possible de perdre quelques batailles.

Pour vous donner quelques exemples de bonnes habitudes qui peuvent changer votre quotidien, voici une vidéo d’une chaîne que j’apprécie beaucoup :

www.youtube.fr – Prendre sa vie en main

L’hypnose, est-ce efficace pour changer ses habitudes ?

Pour changer ses habitudes, il est bien sur possible, voir conseillé selon les cas de se rapprocher de professionnels de la santé. Parmi ses approches, il y a celle bien connue de l’hypnose.

Cette pratique consiste à modifier son état de conscience afin de se détacher de toutes les perturbations extérieures (hyperfocalisation). C’est un état naturel qui permet de suggérer des choses nouvelles ou différentes à notre inconscient.

Pour que l’hypnose fonctionne, il faut bien entendu que le sujet soit motivé. Cette pratique aide à soigner certaines dépendances ou certains troubles anxieux (stress, affirmation de soi). L’hypnose reste cependant une approche complémentaire. Des sites comme https://www.hypnose.fr recensent les praticiens afin d’éviter de tomber sur des charlatans.

J’ai personnellement eu recours à l’hypnose deux fois pour l’arrêt du tabac. Cela n’a malheureusement pas fonctionné pour moi :(. Je pense que la motivation n’était pas suffisamment au rendez-vous.

Références et mots de la fin

J’espère que cet article a pu vous aider à mieux comprendre ce qu’est une habitude et qu’il vous aura permis d’identifier certaines actions pour en changer certaines. Je pense que nous faisons tous des choses au quotidien qui ne nous conviennent pas. La première étape est bien sûr d’en prendre conscience afin de pouvoir travailler dessus.

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans vos projets de vie et j’espère que vous trouverez la motivation et la méthodologie nécessaires pour atteindre vos objectifs. Changer certaines habitudes est un défi ambitieux. Il ne faut pas que cela vous affecte négativement. Restez indulgent envers vous même car l’important, c’est de faire de son mieux.

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir mon livre Rédigez et Résolvez votre formule du bonheur. Il propose une méthode qui vous permettra d’identifier et de travailler sur vos différents projets afin d’augmenter votre épanouissement au quotidien.

Et vous, quelles sont les méthodes que vous utilisez pour changer vos habitudes ? Avez-vous envie de partager d’autres astuces ou simplement des expériences ? Exprimez-vous dans les commentaires 

Vous avez aimé ? Merci de partager cet article et de vous abonner pour ne rien manquer.

Les sources de cet article : https://www.sanitas.com/frhttps://vammos.club/la-neuroscience-du-changement-de-comportementhttps://www.hypnose.fr

Photo de couverture et images : https://pixabay.com/fr

Citations :  http://evene.lefigaro.fr/citations

Découvrez également les autres sujets traités par Clever Culture sur notre Blog

À bientôt et soyez heureux !

JB


Les choses changent. Mais si vite… Est-ce que les habitudes des Hommes pourront suivre ?

Isaac Asimov

2 réflexions au sujet de “Bien comprendre nos habitudes pour réussir à mieux les changer12 min read

  1. J’adore ce que tu fais, merci de partager tes expériences et conseils. Je suis juste un tout petit peu déçu par un exemple de l’article car j’adore la bière et cela va être difficile pour moi de changer cette mauvaise habitude! Comment remplacer le plaisir de cette saveur maltée après une dure journée de labeur. Après quel travail que ce soit, physique ou mental, quel plaisir de retrouver cette couleur vive, a l’allure de rayon de lumière, ensoleillée, pleine de bulles, avec une mousse légère et onctueuse, et un arôme riche de houblons et de malt d’orge. Quel plaisir aussi d’approcher ce breuvage de son visage, d’en prendre une pleine inspiration puis de se régaler de la première gorgée. Celle ci généralement accompagnée d’un ami, ou sa compagne, a l’heure même ou notre corps sécrète l’hormone de l’attachement: l’ocytocine… aaaah la vie est belle, profitons en 😊 Bonne continuation. J’espère Pouvoir te rencontrer un jour pour pouvoir discuter de tout cela de vive voix 😉

    1. Bonjour Fistoune. Merci pour ce commentaire, je me réjouis que les exemples choisis permettent à certains de s’identifier. Bravo pour cette apologie en tout cas, j’ai bien rigolé. Si cette habitude n’impacte ni ta santé, ni ton entourage et ni tes valeurs, alors pourquoi la changer ? Au plaisir d’en discuter avec toi, autour d’une bière j’imagine ? 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.