Vivre l'instant présent
Développement personnel

Vivre l’instant présent : est-ce nécessaire et comment y arriver ?16 min read

Comment vivre l’instant présent ? Pourquoi nous posons-nous cette question ?

C’est vrai, aujourd’hui tout va très vite, l’information, le transport, l’évolution… et même la vie.

Les progrès de nos sociétés nous ont permis de résoudre beaucoup de nos problèmes. Cependant et malgré toutes les avancées technologiques, l’humanité continuera à se poser des questions existentielles.

Quel est mon rôle ? Comment me faire accepter tel que je suis ? Comment m’accepter tel que je suis ? etc…

Plus notre environnement devient complexe et moins les réponses à ces questions sont évidentes.

Nous avons tous la nostalgie de notre enfance, la nostalgie de la simplicité. C’était mieux avant, qu’est-ce que qui c’est passé ? Pourquoi ai-je choisi cette voie qui ne m’épanouit pas ? Pourquoi la vie m’a-t-elle enlevé cette personne ?

Dans le même temps, nous pensons à notre futur et à comment construire un bel avenir à nos proches et à nous. Que vais-je faire plus tard ? Où vais-je vivre et avec qui ? Comment être heureux ? Nous aspirons tous au bonheur et nous nous sommes tous lancés dans une quête interne pour des lendemains meilleurs.

Cela fait beaucoup de questions et beaucoup de réponses à trouver. Mais surtout, toutes ces préoccupations nous détournent du moment présent. Nous sommes ainsi souvent déconnectés de l’instant que nous vivons et perdus dans les gouffres de nos doutes.

On passe le présent à abattre le passé pour construire l’avenir. 

pierre-jules stahlo (les pensées et réflexions diverses)

Comment apprécier le positif du moment ? Est-ce nécessaire ? Clever Culture est un site dédié à votre bien être. Nous allons donc développer toutes ces questions et essayer de comprendre pourquoi et comment vivre l’instant présent.

Bonne lecture 😉

Comment vivre l’instant présent ? Le paradoxe de la question

Que signifie vivre l’instant présent ? Cette question a déjà fait couler beaucoup d’encre car elle représente un paradoxe.

Souvenez-vous du célèbre « je pense donc je suis » de Descartes. Cette citation appartient à la philosophie du Cogito (je pense en latin) qui décrit que les pensées qui partent de la conscience immédiate représente pour la pensée elle même une vérité première et apodictique. Source : la-philosophie.com

Donc le fait de penser dans le moment présent nous fait exister dans l’instant.

Cependant (et c’est probablement votre cas si vous lisez cet article), nous avons souvent du mal à être connecté et à vivre pleinement cet instant présent. Nous ressassons soit le passé ou nous nous projetons déjà dans le futur.

Vivre l'instant présent

Et c’est là tout le paradoxe, j’existe et je pense dans le présent mais je vis et ressens un instant passé ou futur.

Est-ce un mal ?

Nous avons une mémoire qui nous permet d’analyser les situations passées ainsi que les sentiments qui y sont associés. Cet outil nous indique les résultats probables de certaines actions. Nous adapterons donc ces dernières pour qu’elles soient en adéquation avec ce que nous désirons ressentir. C’est cette formidable capacité qui nous a permis d’évoluer.

En parallèle, nous réfléchissons au futur et aux situations que nous allons rencontrer. Ces pensées nous servent à anticiper de potentiels problèmes. Nous agissons donc dans le présent pour assurer notre futur. Je fais les courses pour avoir à manger demain, je travaille pour continuer à me loger le mois prochain, je passe un diplôme pour exercer le métier de mes rêves…

Analyser le passé et anticiper le futur semble être primordial. Le problème se pose lorsque le présent est totalement oublié. Il peut survenir un sentiment de mal être que l’on associe au ressenti d’être un spectateur de sa vie et non un acteur.

Vivre l’instant présent dans le passé

Les remords et les regrets

Il y’a plusieurs éléments qui peuvent faire que nous ruminons le passé, encore et encore.

Ces éléments s’appuient généralement sur des sentiments de regrets et de remords. Le regret représente un désir non réalisé ou un plaisir terminé suite à un changement dans l’équation. Le remord découle d’une action que nous avons faites et que nous regrettons (violence, colère, rupture…).

Vivre l'instant présent

Les deux sont associés à la tristesse et au passé. Par définition, ils nous empêchent donc d’être heureux dans le présent. C’est comme le deuil d’un bonheur passé que nous n’arrivons pas à faire.

La nostalgie

Le sentiment qui naît de cela est la nostalgie.

Je ferme parfois les yeux et me remémore un stade de foot enneigé éclairé par des projecteurs. Je me revois gamin évoluant avec mon copain sur cet espace de jeu immense qui offre de très nombreuses perceptives.

Mais qu’est ce qui me manque vraiment au fond ? La neige ? Un ami ? Un stade ? Ou plutôt l’insouciance de l’enfance et une expérience de vie pas suffisamment longue pour ressasser le passé ?

Les choix passés VS vivre l’instant présent

Parfois nous regardons autour de nous et nous voyons les personnes avec qui nous partageons notre vie, notre amour, nos amis, nos enfants, nos collègues… Nous essayons de prendre du recul et nous nous demandons quels sont nos choix passés qui nous ont conduit ici.

Les jours de verre à moitié vide nous voyons surtout les éléments présents qui nous déplaisent. Alors, au lieu de vivre l’instant présent, nous ruminons sur ce que nous qualifions de « mauvais choix passés ». S’en vient ensuite les regrets d’avoir empruntés certains chemins.

Notre capacité d’évolution nous pousse alors à analyser notre cheminement mental de l’époque. Nous apprenons de nos erreurs et c’est une bonne chose. Cependant, ce n’est pas parce qu’on sait ce qu’il ne faut pas faire qu’on sait ce qu’il faut faire.

Cela peut nous amener à douter de nos actions présentes et à les ressasser par la suite. Était-ce vraiment la bonne réaction, le bon choix ? Le passé s’immisce à nouveau et nous empêche de vivre l’instant présent.

Les blessures non cicatrisées

L’Homme a une formidable capacité à rebondir. Il est vrai que souvent, le temps adoucit nos blessures. Cependant, il se peut que nous vivons certains traumatismes dont nous n’arrivons pas à nous remettre.

Ces derniers peuvent être véritablement problématiques pour nous défaire du passé et pouvoir vivre l’instant présent. Ils génèrent surtout d’autres pathologies plus problématiques (dépression, anxiété, addiction…).

Ces pathologies se soignent avec un professionnel. Néanmoins et comme pour tout, il faut préalablement prendre conscience et accepter nos maux. Cela est détaillé dans notre article : Dépendance affective : la comprendre pour mieux en sortir.

Vivre l’instant présent dans le futur

Demain c’est loin

Avez-vous tendance à être constamment dans la projection d’un futur proche ? Vivement ce week-end. On est déjà dimanche, demain rebelote. Vivement que j’aille me coucher…

C’est personnellement un état d’esprit qui m’empêche de vivre l’instant présent. J’ai effectivement toujours tendance à penser à l’instant d’après et à me dire « vivement que cela arrive » ou l’inverse.

En y réfléchissant, cette attitude me permet peut être de me rassurer. En effet, la concrétisation de mon futur très proche est généralement semblable à sa prévision.

Le présent offre de grandes jouissances à l’Homme par le souvenir et l’espérance.

johann david wyss (le robinson suisse)

Cependant, je concède volontiers que c’est un état d’esprit plus handicapant que rassurant. Lorsque je pense au week-end lors de mes journées de travail, elles se rallongent naturellement. A l’inverse, je déteste jouer avec mes enfants le dimanche et avoir une partie de mon esprit prise par le travail du lendemain.

Ne pas vivre l’instant présent car demain ce sera mieux

Ce raisonnement représente l’exact opposé de la philosophie du Carpe diem.

Nous avons tous des projets et tant mieux, c’est ce qui nous permet de nous accomplir et de nous épanouir. Un Homme sans projet et sans espoir est un Homme qui se consume.

Cependant, attendre en permanence l’accomplissement d’un objectif nous empêche de vivre l’instant présent. Dans le développement personnel, il est d’usage d’admettre que le chemin est plus important que la destination.

En revanche, le chemin est souvent semé d’embûches et d’imprévus. Ainsi, le fait de garder en tête notre destination nous permet souvent de rester persévérant et motivé.

L’idéal pour avancer sereinement serait donc de trouver le bon équilibre entre profiter de l’instant présent et se projeter dans nos objectifs.

Demain n’existe pas

Un article de https://www.huffingtonpost.fr définit le futur comme un enchaînement imprévisible de milliards de facteurs combinés.

De cela peut naître l’angoisse de ne rien contrôler et peut à nouveau représenter un élément qui nous empêche de vivre l’instant présent.

C’est vrai, nous travaillons dur pour nous construire une retraite et assurer un bel avenir à nos enfants. Si tout se passe comme prévu, tout le monde aura une belle vie.

Cependant rien ne se passe jamais comme prévu. Une putain de maladie peut pointer le bout de son nez, certains pays placent des tarés au pouvoir et cela peut représenter une menace pour la paix, un fanatique décide de se faire exploser au supermarché, l’environnement s’emballe….

Nous continuons cependant à envisager que le pire n’arrivera pas et avançons dans notre vie avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Le « Lâcher prise », une attitude d’ouverture aux éléments de la vie, peut représenter une solution contre cette angoisse. Elle consiste à différencier notre cercle d’influence et notre cercle des préoccupations et à ne se préoccuper que du premier. Notre article sur Comment trouver le bonheur : Découvrez 5 astuces faciles et efficaces développe cet aspect.

Redécouvrez une scène culte du film Fight Club sur le « lâcher prise » :

Source : www.youtube.com – Fight Club de David Fincher

La peur de la mort, une ultime angoisse pour ne pas vivre l’instant présent

La peur de la mort, en voila une angoisse qui peut nous empêcher de vivre l’instant présent.

Selon https://www.psychologies.com, c’est environ vers 7 ans que l’idée de la mort devient active. Cela fait partie du développement normal de l’enfant. Avant cela, pour un petit, mourir c’est vivre autrement, dans un autre endroit duquel nous pouvons revenir.

L’Homme est la seule espèce a avoir conscience de sa propre fin. Cette angoisse de la mort nous est donc propre.

Est-ce qu’à un moment de notre vie nous acceptons notre condition de mortel de manière sereine ? Je ne sais pas. J’ai pour l’instant seulement constaté qu’avec les années, la mort passe de concept à réalité. En effet, des proches disparaissent frappés par la vieillesse, la maladie ou un accident. Notre propre mort devient un scénario possible.

La plus grande des angoisses vient bien sûr de l’après. Comment réussir à se représenter notre mort à partir de notre seule expérience : la vie ?

La peur de la mort - Clever Culture

La peur de la mort est une peur normale. Cependant, en psychanalyse, lorsque cette peur devient quelque chose de pathologique, cela représente des conflits psychiques non résolus. Une thérapie devient nécessaire.

Vivre dans l’instant présent

Arrêter le temps pour vivre l’instant présent

Si l’on synthétise le tout, pour vivre l’instant présent, il est nécessaire de faire abstraction de nos ressentis passés et de nos angoisses futures.

Vivre l’instant présent signifie accepter le moment actuel, bon ou mauvais. Cela signifie également ressentir et profiter des bruits, des odeurs et des sensations sans chercher à s’évader.

Profiter de l’instant, nous l’avons tous fait, de manière inconsciente ou pas. De plus, il est intéressant d’observer que lorsque nous repensons à ces moments, nous oublions tout le contexte.

Pour illustrer cela, revivez une scène de bonheur de votre enfance. Par exemple une partie de football ou la construction d’une cabane. Vous souvenez-vous de l’avant et de l’après ? Non, le temps et le monde semblent s’être arrêtés autour de votre souvenir. C’est la magie de l’insouciance. Malheureusement, dans notre vie d’adulte, nous parvenons difficilement à dissocier les moments que nous vivons, des contraintes et du rythme de nos journées.

Etre heureux dans nos problèmes

Nous avons tous des problèmes. Du moins, nous nous inventons tous des problèmes à résoudre. Cela fait partie de notre nature.

Le fait est que c’est notre perception qui identifie un élément comme problématique ou non. Notre vie est la conséquence de nos actions passées. Nous avons donc choisi les problèmes que nous avons aujourd’hui.

Par exemple, vous êtes salarié, vous avez choisi d’être sous l’autorité de quelqu’un et d’être contraint par des horaires. Vous êtres entrepreneur, vous avez choisi la fluctuation de votre salaire et la gestion des clients mécontents.

Vos problèmes vous empêchent de profiter et de vivre l’instant présent ? Et si vous envisagiez que le bonheur consiste à résoudre des problèmes que vous vous êtes créés ?

Pour aller plus loin, découvrez notre ebook Rédigez et résolvez votre formule du bonheur ! Il vous propose une méthode pour définir et atteindre des objectifs ambitieux dans les différents aspects de votre vie.

Vivre uniquement l’instant présent ?

Je n’ai malheureusement pas la chance d’appartenir à la catégorie des personnes qui sont en mesure de vivre simplement leur vie sans se soucier du passé ou du futur.

J’ai des amis très proches qui semblent savoir le faire. Pour eux, rien n’est prévu, peu de choses sont anticipées. Cela ne les angoisse pas, les choses se font quand même. Ils ont cependant parfois rencontré des mauvaises surprises.

En conséquence, et comme pour beaucoup d’autres choses, j’ai envie de penser que l’idéal est une approche modérée.

Vivre l'instant présent

Se souvenir parfois du passé et sourire en repensant à un bon moment. Ne pas oublier ceux qui sont partis et transformer le deuil en une gratitude d’avoir connu ces gens. Avoir appris des mauvaises expériences et être plus fort aujourd’hui.

Imaginer ce que l’on souhaite pour le futur et établir des actions en conséquence dans le présent. Mettre ses proches à l’abri du besoin en anticipant certains imprévus. Accepter de ne pas tout contrôler et que la vie réserve des surprises.

Savoir vivre dans le présent lorsque c’est nécessaire et oublier un peu nos contraintes. Identifier la beauté de ce qui nous entoure, la richesse de nos proches et en profiter. Relativiser nos problèmes car c’est notre « nous passé » qui les a choisi.

Comment vivre l’instant présent : quelques astuces

S’occuper pour vivre pleinement l’instant présent

Si j’ai bien constaté une chose c’est que l’on est pleinement dans l’instant présent lorsqu’on réalise une activité qui prend toute notre attention.

En effet, le fait de focaliser toute notre attention sur ce que nous faisons empêche notre esprit de vagabonder. De plus, si c’est quelque chose que nous aimons faire, c’est d’autant plus profitable.

Donc, si vous aimez lire, écrire, bricoler, jardiner ou autre et que vous avez besoin de vous reconnecter avec l’instant présent, faites vous simplement plaisir 😉

Qu’est-ce que le présent ? Tous nos maux sont des craintes ou des regrets, toutes nos joies, des souvenirs ou des espérances.

henri boucher (les pensées, maximes et réflexions)

Porter de l’attention aux autres

Ensuite, j’aime bien l’idée proposée par le site les-defis-des-filles-zen.com : vivre l’instant présent en se concentrant sur les autres.

Il est vrai qu’oublier un peu notre histoire et nos tourments en focalisant notre attention sur nos proches ne peut être qu’une approche profitable à tous.

C’est également l’occasion de développer vos capacités d’écoute. Vous trouverez quelques astuces dans notre article Ecouter les autres : pourquoi c’est important et comment le faire ?

Se concentrer sur les sensations

Comme évoqué dans un précédent paragraphe, vivre l’instant présent signifie également porter attention à notre environnement et à nos sensations.

L’idée est toujours d’occuper notre esprit pour ne pas que des pensées négatives s’installent. Une autre astuce consiste donc à se concentrer sur nos sensations physiques.

Par exemple l’odeur de la pluie, la douceur de l’herbe sous vos pieds, la voix rassurante d’un proche dans la pièce d’à côté etc…

La méditation

Pour savoir vivre l’instant présent, il est essentiel de savoir prendre du temps pour soi et de s’octroyer quelques pauses.

Une pensée vous obsède ? Mettez vous au calme et analysez la. Essayez de comprendre pourquoi elle vous affecte tant. Cela peut permettre de la dédramatiser.

Profitez en pour prendre du recul sur les choses et de repenser à vos objectifs de vie. Ecoutez votre corps et vos sensations, détachez-vous un peu de votre vie infernale. En un mot : méditez.

Références et mot de la fin

Merci d’avoir lu cet article. J’espère qu’il vous aura aidé à améliorer votre quotidien.

Comme à chaque fois, avant de me lancer dans la rédaction d’un article, je me suis beaucoup renseigné sur le sujet. Cependant, j’ai inséré dans ce dernier beaucoup d’exemples et de ressentis personnels. Parfois, lorsqu’on écrit, c’est plus le cœur que la tête qui a envie de s’exprimer. J’espère ne pas avoir dénaturalisé le sujet avec cette approche.

Le temps passe vite tout comme notre vie. Nous traversons tous des épreuves et des difficultés, cela fait partie de notre existence. Il est important de les surmonter pour se construire la vie que nous voulons vivre mais il est plus important encore de ne pas en oublier de vivre l’instant présent.

Nous avons vu que les regrets pouvaient empoisonner notre quotidien. Pour finir cet article, j’ai simplement envie de vous inviter à passer au-dessus de ces derniers et de vos angoisses pour que, plus tard, le fait de ne pas avoir profité de votre vie ne devienne pas un regret de plus.

Vous utilisez d’autres astuces pour vivre pleinement l’instant présent ? Vous n’arrivez pas à le faire et cela vous empoisonne l’existence ? Exprimez-vous dans les commentaires 😉

Vous avez aimé ? Aidez nous à faire vivre Clever Culture en vous abonnant et en partageant.

Les sources de cet article : la-philosophie.comhttps://www.huffingtonpost.frhttps://www.psychologies.comles-defis-des-filles-zen.com

Photo de couverture et images : https://pixabay.com/fr

Citations : www.mon-poeme.fr

Découvrez également les autres sujets traités par Clever Culture sur notre Blog

A bientôt et soyez heureux !

JB


Le présent est un éclair au milieu des ténèbres, c’est la minute qui n’était pas encore et qui déjà n’est plus ; le passé et l’avenir, c’est la nuit d’hier, la nuit d’aujourd’hui, et ces deux nuits sont éternelles. 

cécile fée (les maximes et pensées)

1 réflexion au sujet de “Vivre l’instant présent : est-ce nécessaire et comment y arriver ?16 min read

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.